Le Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)

Publié par meznik le

Le Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)

Qu’est-ce que le TDA/H ?

Les enfants présentant un TDA/H montrent des difficultés à se concentrer et à mener à terme des tâches scolaires ou des activités de la vie quotidienne.

Le TDA/H est souvent associé à d’autres troubles tel que les troubles de la lecture, du calcul, de langage, de comportement…

Les manifestations cliniques

Les manifestations principales que l’on retrouve dans le TDA/H sont :

  • L’inattention

Ils sont facilement distraits par des stimuli externes qui interfèrent avec ce qu’ils sont en train de faire. Ils peinent aussi à maintenir un effort soutenu.

  • L’impulsivité

Ils ont tendance à parler ou à agir avant de réfléchir. Manquant de patience, ils ne lisent pas les énoncés de problèmes ou n’écoutent pas une liste d’instructions jusqu’à la fin, avant de se lancer dans le travail demandé. L’enfant n’attend pas son tour quand il joue en groupe. Il coupe la parole aux autres personnes autour de lui.

  • L’hyperactivité

Les enfants hyperactifs ont une grande difficulté à rester physiquement tranquilles et/ou silencieux. Ils ont peu de contrôle d’eux-mêmes.

  • Désorganisation

Ils présentent des difficultés de planification importantes dans de nombreux domaines (travail scolaire, rangement de sa chambre, etc.). L’enfant perd fréquemment ses affaires personnelles.

  • « Absences »

Ils se détachent momentanés de l’environnement. Ces absences s’arrêtent néanmoins avec un contact physique ou oral.

  • Difficulté à suivre plusieurs directives à la fois

Ils ne parviennent pas à retenir une série d’instructions, même simples et a besoin qu’on lui rappelle au fur et à mesure ce qui est attendu de lui.

  • Notion du temps quasi inexistante

Difficulté à percevoir le futur et à l’anticiper. L’enfant TDA/H vit essentiellement dans le « moment présent ». Il apprend généralement à lire l’heure plus tard que les autres.

  • Écriture peu lisible

Les enfants TDA/H ont souvent une écriture de faible qualité. Ils ont généralement un faible contrôle de leur crayon et écrivent lentement ou trop vite, de façon « brouillon ». Ils peuvent présenter des difficultés sur le plan de l’orthographe ou de la grammaire.

Quelques conseils pour aider l’enfant atteint de TDA/H

  • Aménagements scolaires ou à la maison

–          Installer l’enfant au mieux pour travailler. Il faut tenter de supprimer les éléments de distractibilité (éliminer toute source de bruit comme la radio ou la télévision, la fenêtre…).

–          Eviter de surcharger les murs ou le bureau de l’enfant avec beaucoup d’images ou d’objets

–          Enseigner et encourager l’enfant à utiliser des « check-list »

–          Utiliser des codes de couleur pour les cahiers

–          L’ajout de mémos visuels et de pictogrammes peut être facilitant pour s’organiser ou se rappeler dans plusieurs situations.

–          L’élève TDA/H devrait être assis près de l’enseignant et ce dernier devrait tenter de garder avec lui un contact visuel régulier afin de maintenir son attention.

–          Mettre en place de routines de vie et des stratégies de gestion du temps (ex : agenda numérique).

–          Veiller à ce que les séances de travail intellectuel soient courtes.

–          Répéter plus souvent les consignes, les expliquer en étape et s’assurer qu’il a bien compris les consignes avant de se mettre à la tâche. Garder les directives orales simples et claires.

–          Diviser la tâche en plus petites tâches, faire une pause (en privilégiant le mouvement) entre les différentes étapes

YENER Done, stagiaire en ergothérapie 

Catégories : Par défaut