La balle Montessori, un objet clé

Publié par meznik le

La balle Montessori, un objet clé

Découvrir la balle Montessori, objet à la fois ludique et pédagogique contribuant au développement de l’individu.

Qu’est ce que c’est ?

La balle Montessori est une balle de préhension ergonomique. Elle est faite en tissu et possède 12 coussinets à la fois fermes et moelleux qui aident à la préhension de l’enfant notamment par les creux et bosses qu’elle offre.  Cette balle de préhension « est à la fois un objet ludique et un matériel pédagogique car elle a été conçue pour que l’enfant puisse développer sa motricité fine et donc sa préhension volontaire, en utilisant cette balle » (Découvrir Montessori, par Fanny, 2018).

Quel âge ? Quelles compétences ?

La balle Montessori peut être présentée à l’enfant vers ses 4 ou 5 mois (petits chats, 2017) lors de la disparition des réflexes archaïques de préhension. La balle Montessori peut ensuite être utilisée à n’importe quel âge.

En effet, la balle peut être utilisée de diverses façons :

  • D’abord suspendue au dessus d’un berceau pour l’exploration visuelle
  • Puis près de l’enfant, à sa portée manuelle pour plus de manipulation, dès lors qu’il manifeste un besoin de saisir les objets dans ses mains.
  • La balle peut aussi est suspendu au dessus des pieds de l’enfant pour que ce dernier mobilise ses jambes, comme pour pédaler afin de toucher la balle.
  • Avec des enfants ou adultes plus âgés, pour utiliser la balle comme un jeu : se faire des passes en groupe, la faire rouler etc.
  • L’enfant pourra donc aussi se déplacer pour aller chercher la balle et ainsi développer sa motricité globale. La balle est en effet conçue pour rouler que très peu afin qu’elle puisse rester dans le champ de vision de l’enfant.
  • Avec des enfants pour leur simple développement mais aussi avec des enfants ou adultes en situation de handicap pour travailler les préhensions, la sensibilité, la dextérité, la force etc.

En effet, la forme de la balle Montessori, présentée à l’enfant ou à l’individu, offre « de multiples zones de préhension l’aidant à fortifier ses poignets et à construire sa coordination » (Nous et les Minibouts, 2018).  La motricité fine entre donc en jeu tout comme la dextérité avec la capacité à dissocier les doigts, à exercer une certaine force et à adopter une coordination bimanuelle et visuo motrice lors de la saisie de la balle.

La balle stimulera donc la sensibilité et la motricité en aidant le jeune enfant à acquérir une préhension volontaire.

De plus, selon les motifs du tissu, la texture du tissu et le rembourrage choisi, plusieurs sens peuvent être sollicités : le toucher et la vue notamment, pour une exploration sensorielle optimale. La balle captera alors l’attention de l’enfant, par ses diverses couleurs et motifs. La balle est souvent conçue par deux types de tissus : un uni et un à motifs afin d’accentuer les contrastes.

La balle Montessori est donc « idéale pour développer la préhension, la coordination, la vue et le toucher » (Nous et les Minibouts, 2018).  

Ainsi, au vu des capacités sollicitées nous comprenons tout l’intérêt d’une balle Montessori tant dans le développement de l’individu que dans le monde du handicap.

Particularités ?

Vous pouvez acheter une balle Montessori mais aussi la concevoir par vos soins en consultant un tutoriel pour sa fabrication (Attention aux choix des matériaux. Des tissus et du rembourrage biologiques sont préférables pour éviter tous risques si le jeune enfant porte la balle à sa bouche).

Un regard d’ergothérapeute : Vous pouvez concevoir la balle avec de multiples variantes :

  • Changer les dimensions de façon à obtenir des balles de diverses tailles. Ainsi cela permettrait aussi d’obtenir des balles de divers poids en vue d’une utilité différente comme un travail autour de la force et de l’intégration sensorielle par exemple.
  • De même, pour accentuer sur ce point, nous pourrions utiliser des tissus de textures diverses (doux, rugueux, etc), de diverses matières (jersey, coton, serviette éponge, velours etc) et de diverses couleurs afin de contribuer davantage à la sensorialité.
  • Nous pourrions aussi envisager de solliciter davantage l’audition en plaçant quelques grelots à l’intérieur de certains coussinets.
  • De plus, nous pourrions envisager de remplir les coussinets avec une autre matière que le rembourrage avec de la ouate. En effet, des grains de riz, des plumes, du sable, ou tout autre matériaux permettrait de solliciter davantage la sensibilité.

Roussel Mégane (stagiaire ergothérapeute)

Références :

Petits Chats – Inspiration Montessori (2017). La balle Montessori pour l’acquisition de la préhension volontaire. Petits Chats. Consulté le 24 mai 2019, à l’adresse http://montessori.petits-chats.fr/balle-montessori/

Nous et les Minibouts (2018). DIY Couture pour bébé – Une balle de préhension Montessori (TUTO). Nous et les minibouts. Consulté le 25 mai 2019, à l’adresse http://minibouts.canalblog.com/archives/2018/04/08/36303090.html

Découvrir Montessori, par Fanny (2018). La balle de préhension Montessori. Découvrir Montessori, Par Fanny. Consulté le 25 mai 2019, à l’adresse https://decouvrir-montessori.com/la-balle-de-prehension-montessori/

Catégories : Par défaut